Pas encore inscrit ?

 Tales of Symphonia :

Tales of Symphonia est le seul titre 3D de la série des Tales of à être sortit en Europe et sûrement le dernier, pour notre plus grand regret. Cet opus a cependant été l'un des plus demandés de la saga. Au Japon, Final Fantasy Crystal Chronicles est presque passé inaperçu du fait de leurs dates de sortie rapprochées.

Graphismes : 17/20

On se demande souvent pourquoi nous autres, occidentaux, n'avons pas le droit à tous les RPG qui sortent au Japon, alors que même les Etats-Unis en sont souvent gratifiés ? La raison est simple, une rumeur coure depuis déjà quelques années, sûrement les chiffres qui parlent encore... Il paraîtrait que les petits européens que nous sommes ne soient pas fans du jeu de rôle. Mince alors, ça nous aura coûté plusieurs magnifiques Tales of, dont : Tales of Destiny (Playstation), Tales of Legendia (Playstation 2), Tales of Rebirth (Playstation 2) et surtout Tales of the Abyss (Playstation 2), qui n'est pas encore sorti aux Etats-Unis comme les autres mais qui va très certainement l'être.
Bref, ne vous désolez pas pour autant, nous avons eu droit, le 19 novembre 2004, à la sortie en France de ce fameux Tales of Symphonia, le titre ayant fait le plus gros carton de la série. Ce titre 3D sortit sur Nintendo GameCube en premier lieu (avant d'être retouché pour une version PS2 cette fois exclusive au Japon) nous offre de magnifiques graphismes en cell-shadding mettant davantage en valeur le côté humoristique et manga de cet opus. Rien à dire, ça colle parfaitement avec l'atmosphère du jeu, avec ses personnages tous plus charismatiques les uns que les autres. On remercie donc Namco d'avoir confié ce travail de designer au célèbre mangaka Kosuke Fujishima qui s'occupa des personnages et de toutes le scènes animées. Dommage qu'ils n'aient pas réussi à rendre les déplacements sur la carte du monde aussi jouissifs que tous le reste... En effet c'est le seul point noir niveau graphismes : le monde extérieur est vraiment pauvre, quelques collines très lisses en guise de relief, et puis des morceaux de guimauve noire en guise de groupes d'ennemis. Ennemis que l'on pourra donc éviter dans cet épisode puisqu'ils nous accompagnent dans les donjons et la carte du monde, symbolisés par de petits animaux plus ou moins réalistes. Ainsi vous pouvez contourner les combats afin de garder des forces pour un éventuel boss.


1. Voici ce que donne le cell-shadding
2. Les graphismes sont magnifiques tout au long du jeu


Scénario : 19/20

Votre aventure débutera dans les contrées de Sylvarant, un vaste monde de verdure troublé par la lente disparition du Mana. Cette source de vie est encore plus importante sur ce monde que ne l'est l'eau, ce sera à vous de jouer pour mener votre groupe d'amis vers la régénération du Monde. Vous commencerez l'aventure en faisant la connaissance de trois amis d'enfance : Lloyd (personnage principal), Génis et Colette, l'élue. Chacun adopte un style différent en combat, à vous de trouver chaussure à votre pied.

Gameplay : 18/20

Parlons maintenant des combats : ils se déroulent dans une arène spécifique, en temps réel. Vous déplacez un personnage de votre choix parmi quatre maximum participant à la bataille sur une arène plus ou moins grande selon l'ennemi. Vous pouvez vous mouvoir de façon linéaire pour faire face à l'ennemi ou bien au contraire aller vous réfugier de l'autre côté de la surface de combat. De plus, notez la possibilité de sauter pour esquiver une attaque ou contourner un ennemi. Les trois autres personnages, si contrôlés par la machine, peuvent par contre se déplacer sur tout le terrain : en long, en large ou en travers et même si vous ne les contrôlez pas vous pouvez leur demander d'effectuer des actions très précises à tout moment pendant un combat. Vous pouvez même choisir de prendre possession de l'un d'eux n'importe quand pour inverser du tout au tout votre stratégie. Cette stratégie n'est d'ailleurs d'aucune façon à négliger, c'est à vous d'implorer vos personnages pour qu'ils économisent leurs forces ou, au contraire, pour qu'ils attaquent sans compter les points de mana qu'il leur reste. Ce sera à vous de dire à tel ou tel personnage de monter au corps à corps ou bien de rester en retrait pour attaquer avec des sorts à distance. Cette stratégie risque de devoir changer en fonction de l'ennemi, ce sera à vous de faire le meilleur choix possible. En outre, au fur et à mesure que vous progresserez dans l'aventure, vous découvrirez de nouvelles techniques pour vos personnages, et débloquerez une nouvelle action en combat. Vous pourrez ainsi très vite lancer des attaques à l'unisson dans lesquelles chaque personnage lancera une attaque de votre choix. Un outil dévastateur qui pourrait bien le devenir encore plus si vous invoquez les bons sorts et les bonnes techniques permettant de lancer une attaque combinée : l'association des techniques de deux personnages. Tout ça dans un décor sublime, très coloré, pour un rendu extra dynamique. Un système de combat très fun et pour le moins novateur qui plaira autant aux fans de RPG qu'aux fans de jeux d'aventure pure et dure.


1. Le dynamisme des combats est réellement hallucinant !
2. Les magies sucitent souvent des animations très réussies


Durée de vie : 19/20

Les grands amateurs de ce type de jeu en auront pour plus d'une quarantaine d'heures de jeu s'ils sautent une grande parties des quêtes secondaires alors que les amateurs moins confirmés n'iront sans doute pas au bout de l'aventure avant une bonne soixantaine d'heures de jeu. Cependant, l'un des atouts majeur de ce jeu réside dans la possibilité de recommencer le jeu à l'infini tout en gardant un maximum d'informations des parties antérieures et en choisissant parmi une liste de bonus pour le moins attrayante. Ainsi, vous pourrez spécialiser (à l'aide d'objets ainsi que de titres attribués au personnage) un personnage de plusieurs manières différentes tout au long de vos parties afin de trouver les meilleures statistiques possible.

Bande son / bruitages : 18/20

Votre quête pour le salut du monde sera accompagnée d'un grand nombre de rebondissements, tous moins attendus les uns que les autres dans un monde musical sublime : plus d'une centaine de thèmes musicaux plus beaux les uns que les autres. Pour n'en citer qu'un, disons "Fighting of the Spirit", qui a les moyens de rester dans les mémoires. Il faut aussi souligner que les musiques des cinématiques d'introduction diffèrent de la version japonaise à américaine / européenne ; ainsi, les japonais ont le droit à une introduction toute en chanson, alors que nous, nous n'avons le droit qu'à une petite ambiance sonore ; dommage...

Cet opus aura si bien marché que les studios Namco décideront de le ressortir, sur Playtation 2 cette fois, en y ajoutant bon nombre de techniques cachées, d'attaques à l'unisson, de gemmes ex (ces petits objets permettant à vos personnages de se spécialiser un peu plus dans telle ou telle action) ou encore de quêtes annexes... Il est regrettable que cette version du jeu ne soit sortie qu'au Japon.

En bref : 18/20

Pour conclure, disons que Tales of Symphonia est un jeu à ne manquer sous aucun prétexte pour tout fan de RPG qui se respecte. Un scénario magique accompagné de graphismes craquants, une bande son envoûtante, un système de combat des plus appréciables, tout cela pour un rendu proche du parfait.

Review réalisée par Wysiest