Pas encore inscrit ?

 Visualisation du profil d'un membre :


Informations personnelles :
  • Pseudonyme : missRutee
  • Statut : Membre
  • Inscrit le : 24/12/07
  • Actif le : 11/11/17 à 21:07
 
  • Sexe : Femme
  • Date de naissance : 20/12/01
  • Localisation : Bordeaux
  • Profession : Enseignante. (Anciennement makeup artist spécialisée SF et model)
Description complémentaire :

De retour après tant d'années.
J'entends déjà les gens crier "oh non, j'y crois pas, pas elle !"... Et pour tout dire je comprends ces gens.
Si je suis ici aujourd'hui, c'est pour présenter mes plus plates excuses aux membres de la communauté.

Et si, pour une fois, je vous racontais la vérité sur Rutee ?

Tout d'abord, j'ai beaucoup menti aux autres membres, sur ma vie. Non pas dans le but de faire souffrir, mais dans le but d'apaiser mes souffrances. Bien entendu, ça n'excuse en rien mon comportement, et je tiens encore à m'en excuser.

- Rutee, elle est vraiment allée au Japon. Au début, elle a vécu son rêve Japonais: Recrutée après avoir défilé à la Japan expo, elle a tout simplement rejoint les rangs "Harajuku Kawaii" et "Asobi system" en tant que model pour promouvoir la culture Française au Japon, mais aussi makeup artist. Elle a rencontré d'autres Françaises dans sa situation, mais aussi des "artistes" peu connus, issus de ces agences. Elle est tombée amoureuse, comme toutes les gamines. Puis, elle s'est mariée, vite, trop vite. Elle tomba enceinte tout aussi vite.
Jusque là, pas de mensonges. Mon rêve Japonais et familial, tout était vrai.
Puis, le mari quitta Rutee à l'annonce du bébé attendu. Première claque, très difficilement acceptée. La seconde claque a été de me faire renvoyer dès que mon ventre laissa entrevoir le petit être que je portais. Plutôt les deux êtres, des jumeaux. Une fille et un garçon. Plus de revenus et seule... Mais qu'à cela ne tienne, j'ai tout simplement enchaîné les petits boulots. Jusqu'au jour où prise de douleurs, je suis allée à l'hôpital. La grossesse s'est mal passée, je suis rentrée en France. L'accouchement s'est passé normalement. Puis quelques mois plus tard, je me suis vue endeuillée. En quelques mois j'avais tout perdu: amis, copain, boulot, enfants.

Je suis tombée dans une très, très grosse dépression, et il est vrai que je me suis inventé une vie. Ou plutôt j'ai voulu continuer ma vie comme si tout cela n'était jamais arrivé. Ma vie comme elle aurait du être. Ces mensonges, ont été découverts. Et malheureusement ils ont fait du mal. Je ne peux faire autre chose que de demander pardon. Je ne peux pas non plus excuser mon comportement.

J'ai fait du mal à mes deux amies les plus proches à l'époque, Ritzy et Akina. Je suis partie sans donner d'explications, brusquement... Et comme une c****. J'ai laissé les membres de ma famille s'occuper de mes réseaux sociaux parce que je ne voulais tout simplement plus faire face au monde, aux jugements, aux "je te l'avais dit"... Et je me sentais honteuse, coupable.

Depuis, j'ai beaucoup changé.
J'ai repris en main ma vie, j'ai arrêté de tout enjoliver pour cacher mes erreurs ou mes traumatismes.
Je ne suis plus la fille qui se cachait derrière une façade "kikoo" pour ne pas montrer qu'elle était malheureuse. Je ne fais plus semblant de faire des tas de choses pour cacher mes handicaps moteurs lourds.
Je ne fais plus semblant d'être une "perversymphogondée" pour cacher mon inexpérience.

Maintenant je suis juste Rutee. La femme qui est devenue enseignante, pour s'occuper d'enfants, à défaut des siens, à Bordeaux. Qui fait de la rééducation car sa santé s'aggrave, et qui essaye de se reconstruire après sa dépression... Mais aussi qui regrette amèrement d'avoir été aussi idiote avec vous.

Je suis particulièrement désolée envers Akina, Ritzy, Morti et Leo.
Je n'ai par contre jamais menti sur mes sentiments, aussi bien amicaux (Ritz/Aki) que... "Plus" pour certains (Morti puis Leo). Vraiment. Et encore une fois, vous avoir menti, même si ce n'était en aucun cas pour vous faire du mal, et être partie comme ça... Je suis vraiment désolée.

Voila.
Maintenant vous avez peut-être une meilleure idée du pourquoi de la chose. Bien entendu cela n'excuse en rien mon comportement. Mais je tenais, maintenant que je me sens mieux et sur le chemin de la guérison, à demander votre pardon.

Merci d'avoir lu, et merci aux membres qui ont quand même voulu me soutenir à ce moment précis de ma vie.

Promis, je vais me faire toute petite, lire les news et rien de plus :B