Pas encore inscrit ?

 L'avenir de la série :

 
Pages : 1  | Forum La saga Tales of en général
 

AuteurMessage
Celice

Posté le 04/02/16 à 16:34


Bonjour bonjour,

Ça fait à peu près une éternité que je n'ai pas posté sur la série Tales of pour une bonne raison : je m'interroge énormément sur son devenir au vu des récentes sorties et annonces.

Je voulais savoir ce que vous en pensez, car je suis tellement déçue de tous les choix pris par Namco Bandai que je n'ai même plus envie d'entendre parler de la série.

Je m'explique :

- Tout d'abord l'aspect graphique. Même si je suis d'accord que ce n'est pas le point essentiel d'un jeu, est-ce que c'est trop demander que d'avoir quelque chose d'un poil plus soigné et moins vide ? Et puis y en a marre que tous les nouveaux Tales ressemblent à du Xillia.

- Deuxièmement : le manque de difficulté et de profondeur de gameplay. En effet même si le système de combat est toujours aussi efficace (malgré le fait qu'il soit de moins en moins adapté au multi et qu'il y ait des problèmes de caméra n'est-ce pas Zestiria ?), je trouve qu'il n'y a plus que ce système qui constitue encore l'essence de Tales of. Où sont passé les donjons et les énigmes ? Bazar, on pouvait pardonner la dimension "couloirdesque" des donjons de Innocence par exemple, mais parce qu'il était sur DS ! Là c'est juste de la paresse.

- Troisièmement : des portages bâclés et des Spin Off douteux. N'allez pas me dire que je suis la seule à penser que Abyss 3DS n'est pas optimisé pour la console ou que le remaster d'Innocence est soigné, j'aurais du mal à vous croire, d'autant plus que la récente sortie d'un Symphonia HD Chronicles sur pc bourrée de bugs semble confirmer cette fainéantise. Et je ne parle même pas des spin off inutiles qui essaient de cacher le vide intersidéral que traverse la série.

- Quatrièmement : marre marre et tout simplement marre qu'ils mélangent les styles de tous les chara desginer de la série. Cela fait un mélange moche tant les styles ne se ressemblent pas et ne vont pas ensemble. Ils feraient mieux de confier la conception des personnages à un seul chara designer à la fois et changer à l'opus suivant, ça fera moins kitsch.

Bref vous l'aurez compris, je ne me retrouve plus dans cette série que j'ai pourtant adorée. Je sais bien que ce n'est plus l'âge d'or du JRPG, mais est-ce trop demander qu'un peu de respect pour les fans ?

Il me tarde de voir ce que vous avez à dire sur le sujet.


 
Natsuhiboshi

Posté le 04/02/16 à 17:55


Je te suis tout à fait dans tes opinions, je suis dans la même optique, pour commencer le jrpg est de toute évidence devenu un genre de niche, je me mets dans la peau d'un non initié au genre et il est bien évident que la série n'est plus aussi attirante et "sexy" qu'auparavant.

Pour moi le déclin à démarré à l'après Vesperia, le changement incessant de consoles, l'absence de certains titres très intéressants et l'absence de Vo plombaient un peu la série dans le passé mais depuis 2008/2009 on nage dans la perplexité.

Entre les mauvais choix (pourquoi retourner sur Wii pour Graces ? Pourquoi ne pas avoir porté Hearts R sur 3ds ou Ps3 comme l'ont fait quelques jeux afin que les gens puissent s'y essayer ? Pourquoi développer Berseria sur ps3 alors que la current gen est là depuis deux ans ?), les problèmes incompréhensibles de localisation (Kor ? pourquoi Kor nom d'un chien ?), le copié collé inadmissible (Xillia 2 est une escroquerie), les jeux de plus en plus laids (Zestiria ressemble à une bêta, seuls les personnages sont corrects) et enfin les portages foirés (abyss 3ds ou Symphonia Pc), tout porte à croire qu'il n'y a pas la moindre anticipation, la moindre remise en question et le moindre soin apporté aux productions.

Et je ne parlerai pas de la com autour de Zestiria, tout le monde l'a déjà fait. Il y a des explications autour de tous ces écarts mais je n'ai plus la moindre once de patience et de flexibilité pour les écouter.

Je daignerai à nouveau jeter un coup d'oeil à la série quand on nous annoncera un délai de développement de plus de deux ans, sur current gen, avec une seule des deux anciennes team et un seul chara designer, autrement dit jamais.

Profitons des anciens opus de qualité, je n'ai rien d'autre à ajouter.
 
Jabberwock

Posté le 05/02/16 à 17:10


Malgré que la plupart de vos arguments soit justifiés, je ne suis pas d'accord avec tous car certains sont hors-contexte.

Pour discuter d'un autre point spécifique. Un des "problèmes" est que la majorité de leurs ressources sont concentrés pour satisfaire le public japonais et ils ne le cachent pas. Forcément cela à un impact pour les joueurs européens et américains. Dans un sens on ne peux pas trop leurs en vouloir sachant que plus de la moitié de leurs vente se fait au japon.

Citation de Natsuhiboshi, le 04/02/16 à 17:55
Pourquoi développer Berseria sur ps3 alors que la current gen est là depuis deux ans ?

Bien que la console va bientôt fêter deux ans au Japon, le parc de console installé ne justifie pas pour eux de développer le jeu spécifiquement pour la PS4.
C'est clairement dommage pour nous car cela à directement un impact sur les graphismes PS4/PC. Mais il est également vrai que cela ne justifie absolument pas le retard graphique des derniers jeux Tales of PS3.


Sinon un avis qui sera certainement impopulaire concernant Tales of Zestiria : Je n'approuve pas totalement les musiques de Go Shina. Il est vrai qu'individuellement elles sont magnifiques. Mais je trouve qu'elles ne collent pas du tout avec l'ambiance des donjons. Le rythme est beaucoup trop rapide et soutenue pour une musique de fond qu'on devrait avoir dans un donjon. D'ailleurs c'est plus une musique à part entière qu'une musique de fond.
 
Patatechan

Posté le 05/02/16 à 19:53


Personnellement, j'ai l'impression que Namco sort le plus de jeux possibles sans y accorder le soin requis pour en faire un bon Tales of. Le dernier Tales of que j'ai fini (en ligne droite bien sûr, j'ai pas eu la foi de faire les quêtes annexes) est Xillia, que je trouve bâclé au possible alors que ç'aurait pu être un excellent jeu. Déjà, l'histoire de base est à mes yeux assez intéressante (peut-être classique, mais pour moi c'est le meilleur choix pour un RPG, tout dépend de la façon dont c'est tourné) mais elle est bâclée, les deux héros sont creux et agaçants comme pas possible et le gameplay est vraiment sympa mais répétitif et rempli de petits défauts qui rendent le tout insupportable. Et je ne parle même pas des graphismes... ça ne me dérange absolument pas que les jeux soient soi-disant moins beaux que les FF ou d'autres jeux. Ce que je trouve impardonnable, c'est que Tales of Vesperia (2008 si je me souviens) soit bien plus beau que tous les Tales of sortis après.
En tout, j'espère que Namco prendra tout son temps pour développer Berseria et faire un excellent Tales of (même si ça me semble mal parti, vu les graphismes)
 
Celice

Posté le 06/02/16 à 13:03


@Jabberwock :

Tu as le droit de dire ton avis même si les gens sont pas forcément d'accord avec toi ! Moi je savais pas si les gens étaient de mon avis et ça ne m'a pas empêchée de faire ce post.

@Patatechan :

Je suis 100% d'accord avec toi, la perte de qualité des jeux a commencé avec Xillia et j'avoue que c'est depuis cet opus que la série a commencé à fortement me déplaire.

Mais je me posais une question : certes les jeux sont destinés au public japonais, mais ça ne veut pas dire que ça excuse le travail bâclé :/
Les Japonais étaient les premiers à avoir critiqué la communication autour d'Alisha dans Zestiria et ils ont également pointé du doigt les bugs techniques du jeu. Donc bon, on ne peut pas faire passer n'importe quoi sous prétexte que c'est "pour le public japonais". Donc est-ce que Namco fait la sourde oreille, ou ils ont un souci en interne ?

En tous les cas c'est bien dommage parce qu'avant Tales of était une série assez soignée pour du JRPG et désormais elle ressemble aux productions éditées en occident par NIS America (Atelier, Fairy Fencer...)
 
Eoghan

Posté le 08/02/16 à 15:16


Tout ce qui va suivre est évidemment mon avis et n'engage que moi, je sais que d'autres n'ont pas la même vision que moi et je le respecte.

Personnellement, même si j'ai habituellement tendance à préférer les Tales of de la génération PS2, je ne déteste pas les nouveaux non plus. J'ai trouvé Xillia sympa et j'ai vraiment apprécié Xillia 2, même si j'aurais apprécié une histoire un peu plus longue et un peu plus de vraies quêtes annexes. Pour Zestiria, je me suis attachée à beaucoup de persos (PJs comme PNJs) et, même si ce n'est pas la meilleure de tous les temps, l'histoire me plaît aussi. Certes, ce ne sont pas les meilleurs jeux de la saga, mais je les aime bien quand même.

Pour les graphismes, je préférais ceux de Vesperia à ceux des suivants, mais, comme le prouve le fait que j'ai pris la version PS3 de Zestiria, ça ne m'empêche pas de pouvoir apprécier un jeu. S'ils s'améliorent (j'espère vraiment que ce sera le cas après Berseria), tant mieux mais sinon tant pis. Tant qu'il y aura des personnages et une histoire qui me plaisent, je continuerai à jouer aux suivants.

Pour les voyages, j'aimais beaucoup le fait d'avoir le choix entre utiliser la map sans puis avec véhicules pour des voyages plus rapides et prendre le chemin plus long pour "grinder" comme c'était le cas dans Tales of Hearts DS. Mais au moins, on commence à débloquer relativement vite des moyens permettant de ne pas avoir à traverser toutes les aires à chaque voyage en se téléportant d'un endroit à l'autre. Du coup je fais avec.

Pour les systèmes de combat, j'ai adoré celui de Graces-f et si la caméra n'était pas buguée j'aimerais aussi beaucoup celui de Zestiria. C'est vrai qu'il y a de moins en moins de place pour le multi-joueur à plus de 2 et je comprends que ça dérange des gens, mais personnellement, je joue aux Tales of seule ou au pire à deux donc ça ne me pose aucun problème.

Pour les donjons, je regrette aussi le fait qu'ils aient remplacé les énigmes en les rendant juste plus grands et plus "labyrinthiques".

Le fait qu'ils fassent appel à plusieurs chara-designers pour un même opus ne me dérange pas du tout personnellement.

Ce que je leur reproche ce sont des problèmes de localisation : bien sûr, il y a des problèmes de traduction déjà signalés, mais en plus si on nous met les voix en Japonais dans le jeu, pourquoi on a pas droit au vrai opening avec les paroles dans cette même langue ?! (Hearts-R et Zestiria.) En plus d'autres Tales of qui n'avaient même pas le dual audio avaient eu droit à leur vrai opening (les Xillia).
J'ai assez mal avalé la communication autour de l'édition collector de Zestiria PS3 chez nous (en ce qui concernait le couac avec l'héroïne de Zestiria, je m'en suis complètement fichu par contre).

Pour résumer, ce qui me plaît le plus dans les Tales of ce sont les personnages et l'histoire. Parfois le système de combat aussi. Tant qu'au moins les deux premiers continueront à me plaire, je continuerai à acheter les prochains motherships de la série (ça fait un moment que j'ai laissé tomber les spin-offs). Et puis, comme les fans Japonais commencent à se plaindre eux aussi, à ce que j'ai entendu dire, les développeurs devraient finir par se reprendre et arrêter de bâcler le travail. :)

@Jabberwock : Perso j'adore les musiques de Go Shina, mais tu as parfaitement le droit d'avoir un avis différent. ^^
 
Sakuraslullaby

Posté le 09/02/16 à 10:49


C'est un topic intéressant, d'autant plus que je fais un peu tout dans le désordre personnellement. Du coup, je n'ai pas vraiment cette notion d'évolution/stagnation/diminution de qualité de la série (je découvre Destiny et Zestiria en même temps actuellement). Je pense que ça me rend plus indulgente puis j'ai globalement les mêmes priorités qu'Eoghan quand je choisis un jeu, à quelques différences près.
Le scénario (que je préfère classique mais bien géré à original mais bordélique), les personnages (mixer les charadesigners ne me dérangent pas, pas encore) et les combats (pas que je cherche à les exploiter au maximum mais il faut que je m'y amuse). Bien sûr j'accueillerais avec plaisir de meilleurs graphismes par exemple mais je ne suis pas dérangée en permanence par le moteur graphique actuel, juste à certains moments.
Ceci dit je comprends tout à fait qu'après avoir eu des opus excellents sous beaucoup de rapports, la déception et l'interrogation gagnent une partie des fans car ils voient la série qu'ils adorent apparemment pourrir peu à peu. Je ne le ressens pas vraiment de par mon ordre fabuleux pour faire les jeux mais si j'y avais joués comme certains d'entre vous, peut-être que je serais révoltée aussi?
 
ShadowYuri

Posté le 09/02/16 à 21:06


Citation de Celice, le 06/02/16 à 13:03
En tous les cas c'est bien dommage parce qu'avant Tales of était une série assez soignée pour du JRPG et désormais elle ressemble aux productions éditées en occident par NIS America (Atelier, Fairy Fencer...)


Ta remarque me rappelle qu'il y a quelques années Blastermaster m'avait repris quand je comparais la qualité d'un Tales of avec celle d'un Atelier (à vrai dire c'était peut-être juste une comparaison en terme de graphisme, je ne sais plus). Amusant de voir qu'aujourd'hui effectivement les deux séries se rapprochent au niveau de la qualité... Après je pense que les Ateliers restent conçus avec un plus grand respect des fans que les Tales of. Il y avait ce petit côté RPG à l'ancienne bien fait avec Atelier Ayesha... Mais je m'arrête là.

Ce topic est une bonne idée, effectivement que peut-on encore attendre de Bandai Namco? Je réalise pour ma part que le dernier Tales parcouru en ligne droite, c'était Xillia... il y a presque trois ans. Je l'ai fait de fond en comble, j'ai vraiment été accroché par l'univers et les personnages (comme Eoghan j'ai donc fait abstraction de ses défauts évidents et révélateurs de ce qui allait suivre). Hearts R, je l'ai commencé il y a près d'un an et demi, mais il ne m'a pas retenu.

Je reste assez intéressé par la série pour deux choses : les personnages et le gameplay. En général les histoires des derniers opus sont inutilement complexes, débordant de termes indigestes (the Abyss, Vesperia, Xillia). Du moment que les jeux sont bien pensés pour faire passer un bon moment, j'y trouve mon compte, même si ce n'est pas très original.

Mais les développeurs devraient apprendre à faire la distinction entre manque d'originalité et faiblesse dans l'exécution/paresse dans le développement de leurs productions. Un jeu classique peut très bien s'apprécier, dès lors qu'il est intéressant à parcourir. Quand tu ré-affrontes tout le temps les mêmes monstres, mais qu'en plus tu explores les mêmes étendues vides... ça n'est pas un bon jeu.

J'aimerais vraiment que pour Berseria ils arrivent à faire ce distinguo.

Pour finir vous avez parlé de la question du temps de développement, certes essentielle pour la licence. Mais qu'en est-il de leur équipe de développement? J'avoue ne plus trop savoir où ils en sont. La seule chose que je souhaiterais (tant pour l'homme que pour les fans), c'est que Sakuraba soit remercié de ses services, et qu'on prenne quelqu'un d'autres. Ça permettrait d'offrir au joueur (au moins) un élément de surprise pour les prochaines productions...
 
tailHey

Posté le 26/02/16 à 11:45


Salut les gens !

Bon, j'avais pris connaissance de ce sujet et l'ai suivi depuis sa mise en ligne, en m'abstenant de donner tout de suite mon avis car j'avais d'abord envie de lire les vôtres. Aujourd'hui, alors que quelques opinions se sont faites savoir (et histoire de déterrer un peu ce "débat" intéressant) je vous partage la mienne.

Cependant, je préfère vous prévenir : Je ne vais pas m'appuyer sur des chiffres et véracités, mais sur du ressenti personnel. EDIT : Censuré, le 49.2 ne passe pas, là non plus. Pas taper, gentil admin'. De même, ça peut ne pas être suffisamment structuré, désolé.

Tales of et le futur... Pour pas mal de personnes, ça ne s'annonce pas vraiment radieux. Depuis la fusion des deux équipes de développement en charge des Tales of principaux, la saga n'a pas fait l'unanimité, et c'est plutôt difficile de leur donner tort quand on a un point de vue comme le mien. Même si Zestiria a l'air intéressant, je ne sais pas si j'aurais aimé pouvoir essayer les Xillia après avoir vu le premier en vidéos. Berseria n'étant pas encore sorti, je ne le jugerai pas.

Depuis quelques temps, il a été pas mal reproché au studio de faire preuve de paresse sur le plan technique, en restant sur un même moteur de jeu et reprenant des éléments visuels d'un épisode à l'autre, depuis Graces f sur PS3. Si on peut effectivement se demander s'il ne le fait pas trop, en soi c'est un processus de développement qui est devenu la norme depuis un bon bout de temps, surtout depuis la "pression occidentale" subie par les Japonais. Pour illustrer mes propos, je vais évoquer le cas de CAPCOM. Lorsque la septième génération de consoles (PlayStation 3, Xbox 360 et Wii) arriva, ce studio avait décidé de concevoir bon nombre de ses jeux avec son moteur maison, le MT Framework. Ce dernier aura été employé sur toute la durée de vie de ces consoles, en connaissant des nouvelles versions pour le peaufiner. Si artistiquement parlant Devil May Cry 4 et Resident Evil 5/6 ont su se distinguer les uns des autres, ils partagent le même socle commun, au point de facilement y discerner des caractéristiques communes, comme des ombres inégales sur consoles ou certaines textures perfectibles.
J'évoquais plus haut le "recyclage graphique" en dehors du seul moteur de jeu, mais toujours dans le cas de CAPCOM, ça se remarque là aussi facilement. Prenons l'exemple de deux antagonistes issus de Resident Evil 5 et 6; Ricardo Irving est un personnage secondaire dans le cinquième opus, et si vous regardez attentivement, vous trouverez une certaine ressemblance avec Derek C. Simmons du sixième (qui a l'air plus âgé, aux traits plus marqués & à la pilosité plus importante, avec des expressions faciales plus sérieuses et mesurées pour aider à faire illusion). Toujours dans RE 6, deux personnages jouables ont une certaine ressemblance en observant avec attention, à savoir Jake Muller et Helena Harper. Pour les personnes qui connaissent ce jeu ça peut surprendre, ou même paraître absurde. Mais à bien y regarder, le visage de Jake semble être celui de Helena suffisamment retravaillé pour accepter la distinction.
Pardon pour la grosse digression.

Tout ça pour dire qu'en soi, le procédé n'est ni nouveau, ni "interdit", que ce soit CAPCOM, Bandai Namco ou d'autres, un éditeur/développeur de jeux vidéo, c'est aussi une entreprise, et dans une société capitaliste, s'il y a moyen d'économiser de l'argent, elle ne s'en privera pas. Un moteur maison ça coûte cher à court terme, mais à long terme ça permet d'économiser sur les tarifs d'utilisation des moteurs de jeu tiers. Le véritable problème de ce procédé avec les Tales of, c'est que ça devient peut-être trop visible. Et si avoir abordé les Tales of sur le plan technique peut vous paraître hors-sujet, ça ne l'est pas complètement. Car la suite de la saga va aussi dépendre de la décision de Namco à cet égard. Pour bon nombre de personnes, la série pourrait regagner en intérêt avec un nouveau départ technique. Pour ma part, si je ne pense pas que ce soit suffisant, cela peut tout de même aider.

De toute manière, je n'ai que plus ou moins spéculé dans ma rédaction, l'avenir nous dira ce qu'il en est concrètement (logique). Je vais conclure un peu brutalement par une ligne qui résume assez bien mon ressenti sur l'avenir de la saga Tales of. Mint, c'est à toi...

-Mint : Deep Mist!
 
Fisico

Posté le 27/03/16 à 18:50


Juste pour préciser, Zestiria utilise un nouveau "moteur" et il faut bien distinguer cela de la notion d'assets graphiques dont le recyclage est effectivement omniprésent un peu partout et ce indépendamment de si un jeu partage le même moteur ou non (Ubisoft, par exemple, partage des assets entre tous ses jeux malgré l'utilisation de multiple moteurs comme Dunia, Snowdrop, Anvil, Scimitar ou même l'Ubi Art Framework oui oui)

Quand aux studio japonais, à par quelques exceptions notables, tous des indépendants curieusement (Platinum, Tri-Ace, Level-5, CC2...), ils sont tous à la rue techniquement et abandonnent progressivement les moteurs maison sur leurs plus grosses productions pour passer sur des solutions 3rd party (Unreal Engine 4 pour ne pas le citer), le problème étant que... le AAA japonais est pratiquement mort la faute à un marché domestique complètement exsangue (en valeur le marché retail pour consoles dédiés est la moitié de ce qu'il était il y a dix ans) et une direction stratégique planifiant les budgets et moyens de développement qu'en fonction de leur marché national, en repli continu, et non mondial comme les éditeurs occidentaux (qui eux peuvent aussi compter sur des marché américains et européens en croissance)

Pour illustrer

- Square-Enix abandon de Luminous switch sur UE4 (KH3, FFVII-R)
- Capcom: Fiasco du Panta Rhei, switch en cours sur Unreal Engine 4 (SFV, le prochain spin-off Resident Evil, m'étonnerait pas que RE7 tarde à arriver également suite à un switch entre Panta Rhei et UE4)
- Konami : RIP Fox Engine qui avait l'air de tenir la route pourtant
- Bandai-Namco: aucune série AAA, switch en cours vers UE4 (Ace Combat 7, Tekken 7)
- Sega : Aucun jeu AAA, repli vers le mobile et PC depuis cinq ans, à par Yakuza plus rien n'est fait en interne

- Koei-Tecmo, Atlus : Deux éditeurs de taille moyenne en phase de croissance, le premier sait recycler, avec brio, son savoir faire en faisant usage d'IP très fortes, le second, que je distingue de Sega, n'a sortie son premier jeu HD qu'il y a quelques mois (!)

-Sony & Nintendo: Ce sont des first party donc cas à part par définitions, le premier a un output catastrophique depuis une décennie mais s'en moque éperdument, le second rencontre également des difficultés mais passons.

Dans le cas précis qui nous intéresse, Bandai-Namco, ces derniers sont également en train de repenser globalement leur stratégie au niveau technologique et ont même débauché Julien Merceron dans cette optique (qui a bossé sur les premières version d'Anvil chez Ubisoft, Luminous chez Square-Enix et le Fox Engine chez Konami), deux solutions s'offrent à eux d'ailleurs développer un nouveau moteur ambitieux en interne ce qui est un processus long et couteux mais peut être payant à long terme si la compagnie a les épaules pour assumer le poids d'un tel projet, ou continuer sur le switch UE4 pour ses plus grosses production et voire jusqu'à quels IP l'étendre ce qui est, je pense, le choix le plus logique actuellement.

L'avantage de Bandai-Namco actuellement est que tout ses studios internes sont concentrés au même endroit, soit plus de 1000 personnes, facilitant la transmission de connaissances, maintenant pour Tales of quel impact ?

En premier lieu il faut savoir comment se situe la licence chez Bandai-Namco, et voici une proposition de hiérarchisation de leurs IP récurrentes actuelles:

Tier 1 (multi-million sellers potentiel et/ou fort potentiel merchandising) : Gundam, Tekken, Dark Souls, Dragon Ball, Naruto, Ninokuni

Tier 2 (million seller potential et/ou potentiel merchandising) : Ace Combat, One Piece, Tales of, God Eater, Super Robot Taisen, Idolm@ster, Sword Art Online

Tier 3 (licences essentiellement iconiques, pourraient revenir au premier plan) : Digimon, Pacman, SoulCalibur, Ridge Racer (?)

Il est important de voir que dans le tier 1 la majorité des IP sont développées en externe (Dark Souls From Software, Dragon Ball Dimps/Spike, Naruto CC2, Ninokuni Level 5) et sur les deux restantes une a switch vers UE4 (Tekken) et l'autre, plus tentaculaire, cartonne principalement en arcade avec la série Extreme VS (et Kizuna) et de multiples spin-off (Breaker, SD, Musou) et cela ne me surprendrait guère si, dans les années à venir, on voyait un jeu PS4 de la série utilisant UE4.

Pour le tier 2, Ace Combat a déjà fait la bascule UE4 également, Idolm@ster est passé un cran au-dessus avec Platinum Stars, les Super Robot Taisen sont des cas particuliers se "devant" de rester en 2D sauf en cas de tour de magie semblable à celui de Arc System sur Guilty Gear Xrd (qui est sur UE3 d'ailleurs), God Eater arrive à un stade crucial de son existence où il va probablement devoir évoluer et Sword Art Online est une licence que je ne vois pas perdurer plus que ça, sa présence dans le Tier 2 est même douteuse et pourtant le prochain épisode va ressembler à ça.

A partir de là je ne vais pas m'amuser à faire des pronostics mais je pense que l'on a tous les éléments de compréhension nécessaire pour avoir une première idée d'où se trouvera la série dans 5 ans technologiquement, sans parler de son orientation niveau game design que je n'ai cessé de rabacher sur différents posts sur ce site depuis plus d'un an, les pièces du puzzle sont là il n'y a plus qu'à les assembler.



 
Natsuhiboshi

Posté le 27/03/16 à 23:54


En effet Fisico merci de tes précisions, ce que tu nous exposes correspond parfaitement à ce qui est dit dans cet article que Celice et moi avons trouvé peu de temps après avoir ouvert le topic. Affaire à suivre donc.
C'est bien un problème qui touche le jeu vidéo japonais en général.
 
Fisico

Posté le 28/03/16 à 16:17


Je n'avais pas vu cet article (Damn le Umbrella Corps il est Unity et pas UE4 d'ailleurs, quelle idée de merde), mais cela fait déjà plusieurs années que la tendance est connue donc ça ne m'étonne pas de ne pas être le premier à en parler un peu longuement.
 
Remonter en tête de page !