Pas encore inscrit ?

 Les tests de Shadow ! :

 
Pages : 1 2 3 ... 6 7 8 9 10  | Forum Jeux Videos
 

AuteurMessage
Blastermaster

Posté le 11/10/10 à 17:28


Un avis bref mais sympathique, on voit à quel point ce jeu t'a plu! Et je ne savais pas que tu tenais un blog, mais j'en prends bonne note aussi!
 
Hitsuka

Posté le 11/10/10 à 18:51


T'avais déjà fait Shadow Hearts avant non? (enfin surtout que vu le pseudo, j'en doute pas trop ->)

J'aime beaucoup aussi le couple Yuri/Alice, surtout quand on voit ce qu'il se passe dans Covenant. Ca me donnerait bien envie de me refaire les deux épisodes (enfin surtout Covenant).
 
ShadowYuri

Posté le 16/10/10 à 09:15


Blaster : eh oui ^^ Sur ce blog je parle essentiellement de jeux vidéos (RPG et autres genres) et de japanimation, selon l'humeur du moment. :) À venir, je pense que ce sera surtout des manga, mais je compte bien faire Hexyz Force et Last Window, donc quelque chose atterrira dans ce sens-là sur Filgaia ! D'ailleurs, j'ai publié une review de Wild ARMs 5 si ça t'intéresse (filtre par catégorie, tu trouveras).

Hitsuka : effectivement, mon pseudo vient du charismatique Yuri de Shadow Hearts. Et je l'ai redécouvert avec cet épisode : j'avais commencé la série par Covenant quand j'ai acheté ma PS2, donc l'approche a été un peu différente cette fois-ci.
 
ShadowYuri

Posté le 28/10/10 à 08:42


Je viens de finir Hexyz Force et je dois dire que malgré un début un peu poussif (scénario de Cécilia), une fois l'univers mis en place c'est un jeu très sympa ^^

Je voulais poser une question à Blast, comme je sais qu'il l'a finis : tu as des conseils à me donner pour avoir de bonnes chances d'obtenir la fin Neutre (si tu as tenté ? Parce que j'ai vu qu'il y avait plusieurs facteurs qui agissent sur le déterminement de la fin, mais ça me semble un peu difficile de se débrouiller pour obtenir l'égalité parfaite avant le Jugement... Non ?

Merci de passer sur mon blog dans quelques jours pour la review !
 
Blastermaster

Posté le 28/10/10 à 19:08


Oui, j'ai bien tenté et passé la fin en neutre (sans doute la plus difficile, surtout en Hard comme je l'ai vécu). J'espère simplement que tu as déjà vu les autres fins d'abord.
Pour y parvenir, rien de bien sorcier, j'ai fait en sorte de faire pencher la balance du côté du mal le plus possible lors des 5 (ou 6, je sais plus) chapitres pour parvenir à un semblant d'équilibre bien/mal, puis j'ai fait une double sauvegarde (au cas où) juste avant la fin du chapitre donnant sur le final.
J'ai alors joué sur les évènements influant sur le côté bon ou mauvais de façon à parvenir à l'équilibre parfait. Ca demande des resets et de la patience, mais au bout du compte ça paie et le chapitre neutre en vaut vraiment la peine, surtout en Hard comme je l'avais dit dans mon test. Bon courage et bonne chance pour y parvenir en tout cas.
 
ShadowYuri

Posté le 29/10/10 à 11:18


Merci ! Je tente de l'avoir, je suis à la phase 5 de Cécilia ;)

J'aurais une autre question à te poser... Sais-tu où se trouve la Chaos Chamber ? J'ai entendu dire qu'on débloque le donjon vers la fin du jeu, et qu'il aide pour vérifier l'alignement ^^
 
Blastermaster

Posté le 29/10/10 à 17:18


Il s'agit de la zone labyrinthique qui est déverrouillée automatiquement vers la fin du jeu ou dès le départ quand on est en New Game+. Elle est accessible depuis l'endroit où l'on accède à la tour (par une entrée différente selon que l'on incarne Cecilia ou bien Ravant): il y a un chemin qui monte vers la droite et qui mène à une grande porte verrouillée à la base: une fois ouverte on y voit une sorte de halo violet (le chaos, quoi) qui invite aux ténèbres.

Une fois dans la salle, tu verras sur la carte qu'il y a un coffre à obtenir (et plusieurs téléporteurs, dont un seul qui fonctionnera et qui permettra de sortir). Pour l'avoir, il faut y parvenir sans entrer en contact avec l'ennemi (ce qui n'est pas toujours évident). Au moindre combat, le coffre disparaîtra (après l'avoir obtenu tu seras libre de te battre si tu veux). Le coffre contient un objet très rare au début (après être revenu plusieurs fois dans la salle et l'avoir pillé il y aura toujours le même objet), et il y a moyen de récupérer les équipements ultimes des persos par ce biais uniquement. Seulement il y a un truc en plus à savoir (et c'est pour ça que tu as dû lire que la Chaos Chamber aide à vérifier l'alignement), c'est que la disposition de la chambre varie selon que la balance penche du côté du bien ou du mal (et il y a une troisième version lorsqu'elle est en équilibre). De plus, le contenu du coffre qui s'y trouve change aussi en fonction de l'alignement, ce qui fait qu'il va falloir jouer avec pour obtenir tous les équipements entre autres. Il y a aussi des ennemis assez spéciaux à rencontrer dans cette salle, mais je te laisse le soin de découvrir ça par toi-même...

Voilà, amuse-toi bien pour tout trouver. ^^
 
ShadowYuri

Posté le 13/11/10 à 21:01


Voici mon test ! J'espère que ça vous plaira ;)

---

Introduction : Il était une fois l'histoire de rpgistes assoiffés de localisations. Ceuxi-ci, après avoir été gâtés par Atlus fut un temps, se retrouvèrent à la mi-2009 privés de leurs fantasmes vidéoludiques. L'éditeur US s'avérait en effet moins surprenant, peut-être moins extravagants, diraient ses détracteurs. Quelque chose avait changé. L'apocalypse eut lieu en l'année 2010, durant laquelle Atlus annonça la sortie de jeux Naruto (comme si on n'avait pas assez à faire avec le manga et l'anime), et surtout, hormis une suite (Etrian Odyssey III) et un portage (Knights in the Nightmare), aucun RPG. Pourtant, au mois de juin de cette année funeste, sortit une oeuvre originale sur PSP (original + PSP = c'est le moment où les rpgistes commencent à se trémousser). Alors, la traversée du désert est-elle encore longue ?



L'histoire d'Hexyz Force est celle d'un continent séparé en deux, Berge. Un côté resplendit de luminosité, tandis que l'autre est plongé dans l'obscurité éternelle. Mais ça, le joueur ne le sait pas en début de partie, puisqu'il va devoir choisir son camp : Lustrous Berge (Cécilia), ou Dark Berge (Levant). Chacun habite l'une des deux parties de Berge, et ignore jusqu'à l'existence même d'un monde différent.

On a d'un côté une jeune prêtresse tout ce qu'il y a de plus oisif, de l'autre un chevalier accusé de trahison qui cherche à laver son nom. Deux intrigues très différentes à découvrir donc, même si l'on comprend vite qu'elles sont liées. Cécilia et Levant sont en effet deux des trois héros désignés pour porter le message à la Tour du Jugement : Berge sera-t-elle bénie par un avenir de création, ou condamnée à être détruite ?

Avec ce bref aperçu du scénario, on peut d'ores et déjà entrevoir quelques thématiques de l'intrigue, en particulier la remise en question du rôle des divinités qui ont crée Berge : est-il juste de les laisser décider du sort de milliers de vie ? Ou est-il possible (souhaitable) de changer la donne ? En outre, le personnage de Cécilia, tout ce qu'il y a de plus détestable en début de partie, évoluera pour devenir une meilleure femme, et Levant cache quant à lui un lourd passé... Bref, rien de très nouveau me direz-vous, et ce n'est en fait pas vraiment dérangeant. L'univers du jeu est en effet construit de manière approfondie, ce qui est d'ailleurs très bien illustré par les deux points de vue possibles, selon le protagoniste choisi en début de partie. Pour bien comprendre l'histoire dans son ensemble, il sera nécessaire de faire les deux quêtes, allouant une durée de vie d'une trentaine d'heures à la trame globale.

La mise en scène est en revanche assez sommaire : les personnages sont plus mis en avant par le trait de Sunaho Tobe (Riviera, Summon Night Twin Age) que par la 3D grossière du soft. Le style de l'artiste est immédiatement reconnaissable et ne manquera pas de faire mouche une nouvelle fois auprès des fans comme des non-fans (le monsieur s'étant cette fois-ci un peu lâché sur le design de la gente féminine). On retrouve beaucoup de portraits différents, avec des émotions particulières à chaque fois. Ceci, couplé aux musiques, renforce le tragique de certaines scènes, ou détend au contraire l'atmosphère. L'ost dans son ensemble est d'ailleurs une excellente surprise, avec un thème de combat propre à chaque héros, et quelques pistes en donjons simplement divines (les ruines d'Altair, les deux derniers niveaux...). On pourra heureusement en profiter une fois le jeu fini, grâce à un Sound Test.

Concernant le gameplay, on a affaire à un Classical assez conventionnel dans l'ensemble, mais réservant néanmoins quelques particularités. Toute exécution d'une action en combat nécessite d'être équipé d'un Ragnafact (armes, bâton magique, etc.) ou un Forcefact. La différence tient dans la durée de vie (finie pour les Forcefacts). Et si les Ragnafacts sont inépuisables, leur utilisation nécessite pour un personnage de posséder des Ragnapoints (équivalent des MP, en quelque sorte).

Là où Hexyz Force marque des points, c'est que chaque arme s'inscrit dans un triangle d'affinité (représenté par des couleurs), à l'instar des Fire Emblem. Si vous enchaînez logiquement les affinités, vous pouvez augmenter (temporairement) l'efficacité de l'action, de 100% jusqu'à 999% ! Ce système est cependant à double-tranchant, puisque l'ennemi peut très bien profiter d'une puissance d'attaque accrue pour anéantir votre équipe !

Il existe également en combat une jauge qui se remplit lorsque vous prenez des dégâts ou que vous en infligez, ce qui permet de libérer certaines super techniques sur un ou plusieurs ennemis/alliés. Pensez également au rôle de chaque membre de l'équipe, afin de choisir une formation appropriée. La défense, parfois nécessaire, permet de récupérer quelques Ragnapoints. Autant de subtilités qui ne sont pas indispensables à maîtriser en difficulté normale, mais qui peuvent faire toute la différence lorsqu'on joue un niveau au-dessus.

Hexyz Force a aussi la particularité de ne proposer aucun magasin dans lequel flâner, mais en fait, le concept n'a pas vraiment disparu. Il est en effet possible, en fonction de divers matériaux que vous avez récoltés ou gagnés à l'issue d'un combat, de créer vous-même les armes et l'équipement dont vous avez besoin. Ce système nécessite donc une certaine attention de la part du joueur. En outre, les Forcefacts s'usant avec les combats, il faut penser à en recréer d'autres de temps en temps, et surtout les équiper, sous peine de ne rien pouvoir faire d'autre que fuir. On notera que pour fusionner des matériaux, il est nécessaire d'utiliser des FP, accumulés en gagnant des combats. On utilise également cela pour renforcer les Ragnafacts (force, skills appris...), une étape indispensable pour progresser dans l'intrigue.

Dans l'ensemble on peut regretter la trop grande facilité du jeu en difficulté normale, néanmoins cela ne risque pas de lasser comme avec certains softs sur DS : les développeurs ont eu la très bonne idée d'allouer au bouton R la fonction d'accélérer le déroulement du jeu. Ceci est vrai aussi bien pour les animations en combat, que pour les dialogues le reste du temps. Hexyz Force est donc un soft très fluide, qui ne souffre d'aucune longueur, ni de temps de chargement conséquents. Il nous rappelle que les développeurs maîtrisent le support, comme en témoigne également le portage d'Yggdra Union. Quand on termine le jeu, un mode de difficulté supérieure se débloque, ainsi qu'un New Game + permettant de conserver certains paramètres intacts, ce qui est bien pratique pour explorer plus avant le jeu. Car outre sa quête principale, Hexyz Force accorde une importance particulière à la partie annexe : différents compendiums (ennemis, objets...) à remplir pour les perfectionnistes, mais aussi et surtout un donjon bonus inédit au level design particulier... Sans parler du système de fins alternatives, dont la plus difficile requiert plusieurs conditions pour être visionnée.

Quel que soit votre héros, vos actions font pencher la balance du Jugement vers la Destruction ou la Création. Les prouesses en combat, la fuite, mais aussi vos décisions quand on vous pose une question, tout cela est pris en compte. À l'instar des Shin Megami Tensei, il existe donc plusieurs fins, en fonction du héros choisi et de l'Alignement (Création ou Destruction). Mais rien ne vous empêche de trouver l'équilibre entre tout cela, pour aboutir à la fin Neutre... Sachez cependant qu'il est uniquement possible de la voir après l'une des quatre fins précédentes, donc en New Game +. Et équilibrer le "bien" et le "mal" est une condition nécessaire, mais pas suffisante... Bref, il s'agit là d'un bon prétexte pour revenir sur le jeu, même une fois les crédits visionnés.

Juste un petit mot sur la localisation pour finir. Comme d'habitude avec Atlus, la qualité est au rendez-vous, même s'il subsiste quelques erreurs (léger problème de relecture). Le pire réside cependant dans les doublages, la version US donnant parfois envie de hurler (surtout avec certaines voix féminines, pas du tout adaptées à leur personnage, cf les cris que pousse Cécilia...). Rien de dramatique là encore, mais quand on entend le doublage d'un jeu comme Crimson Gem Saga ou encore Yggdra Union, on se dit qu'Atlus a vraiment les moyens de faire les choses bien, à ce niveau. Concernant la publicité du titre, certains se souviendront peut-être que les séquences en DA avaient bien été mises en avant comme un des points forts du titre. Pourtant elles sont réparties de façon disparate, et ne couvrent même pas la totalité d'une scène, lorsqu'elles surviennent. Cette rupture entre le DA et le moteur graphique nous fait perdre en immersion, et la pertinence de ces séquences en est quelque peu amoindrie.

Un peu long au démarrage, Hexyz Force manque peut-être parfois de nous surprendre, mais affirme son identité par l'intermédiaire de son univers et de son gameplay. La profondeur et la fluidité de l'ensemble fait que l'on y revient avec plaisir, ne serait-ce que pour écouter les musiques ou pour découvrir de nouvelles choses. Le système d'alignement menant à plusieurs dénouements permet au joueur de s'impliquer dans le jeu. Hexyz Force constitue donc une oasis au milieu du désert pour les fans de RPG originaux sur PSP, la console s'étant très clairement démarquée cette année, sur ce plan. Espérons maintenant qu'Atlus officialise (enfin) la sortie de Blaze Union outre-Atlantique.

+ Le système d'alignement : toutes les actions du joueur sont prises en compte
+ La possibilité d'accélérer le déroulement du jeu (dialogues + animations)
+ Une ost qui contribue pleinement à l'atmosphère du titre
+ Un New Game + bienvenu, et de nombreux Extras
+ Durée de vie idéale, avec deux groupes jouables
+ Le character design de Sunaho Tobe
+ Un gameplay efficace

- Les voix US assez inégales
- Une 3D un peu trop modeste
- La facilité du jeu en difficulté normale

Note Indicative : 16/20

 
Blastermaster

Posté le 14/11/10 à 05:59


J'aime bien, joli test, j'y ai retrouvé beaucoup de similitudes par rapport au mien, et d'ailleurs on conclut sur la même note finale. ^^
Au fait, as-tu fini par voir le chapitre final avec la balance en équilibre ou pas? Et t'es-tu frotté à Phantasma 0, le boss optionnel?

Sinon, j'espère bien pour toi que Blaze Union sera localisé, il vaut vraiment le détour, surtout pour ceux qui ont joué à Yggdra Union car il introduit de nombreux éléments, notamment au niveau scénaristique (si je dis Gul****, tu penses à qui?). Et là aussi, fins multiples à prévoir, il faut boucler le jeu plusieurs fois pour tout voir.
 


Posté le 14/11/10 à 08:18


Ouah vous me donnez vraiment envie d'y jouer >_<
Test horriblement bon comme d'habitude Shad.

J'ai vraiment du retard à rattraper avec les jeux Sting
Mais pas la motivation de jouer longtemps pour le moment...
Mais je les ferai un jour quand j'aurai le temps~

Vous me désespérez un peu XD
 
Tewind

Posté le 14/11/10 à 15:06


Très bon test, ça sonne vraiment intéressant.

Un jeu de plus que j'ai envie d'essayer. J'en ai vraiment trop à force... D:
 
ShadowYuri

Posté le 14/11/10 à 15:28


Blaster : pas encore, le boss final de la fin neutre vient de me ridiculiser deux ou trois fois de suite, je crois que je vais devoir m'entraîner encore >_< Tu l'avais affronté à quel niveau, en hard ? Et où se trouve-t-il, ce boss optionnel (vu que je peux le faire que dans ce mode de difficulté d'après tes dires) ? Sinon,

Citation de Blastermaster, le 14/11/10 à 06:59
(si je dis Gul****, tu penses à qui?)


Oh oui je vois :) Il y a tout plein de caméos dans ce jeu à en croire la bande-annonce, j'aimerais vraiment y jouer >_< Et vu comment j'ai adoré Yggdra Union en plus !

Tewind et Mazz : merci pour le commentaire :) J'espère que vous aurez l'occasion d'y jouer ;) En plus Hexyz Force ne demande pas un investissement si conséquent, tant qu'on ne s'intéresse pas à la partie annexe (très fournie, là). Et je trouve le caractère de certains personnages (Griek, Ignus...) très attachant :p

Allez désespère pas Fenfen =)
 
Blastermaster

Posté le 16/11/10 à 05:31


Mais tu y es au chapitre final en neutre, non? C'est surtout ça que je voulais savoir.

Pour ce qui est de mon niveau lorsque j'ai battu le boss final en hard, je ne m'en souviens plus, par contre ce que je sais c'est que j'avais compris que trop monter de niveau ne me servirait pas à grand chose (si ce n'est avoir pas mal de PV pour encaisser les coups). Il faut surtout comprendre la façon de procéder du boss afin de l'empêcher d'agir de façon trop dangereuse et éviter aussi de lui permettre de se soigner. Le combat risque d'être long, mais au bout du compte tu en sortiras quand même assez fier je pense.

Quant à Phantasma 0, il faut être en Hard et avoir battu Phantasma Omega au préalable. Il se terre dans le laboratoire de Faust (accessible depuis les souterrains de la forteresse avec plein de liquide vert partout si je me souviens bien) et sera un adversaire redoutable, capable de tuer ton équipe très rapidement. Après, tu peux également l'éliminer en un rien de temps mais ça c'est une autre histoire, il faut déjà parvenir jusqu'à lui.
 
ShadowYuri

Posté le 16/11/10 à 15:12


Citation de Blastermaster, le 16/11/10 à 06:31
Mais tu y es au chapitre final en neutre, non? C'est surtout ça que je voulais savoir.


Pas de problème pour ça ! Après j'ai gardé un fichier en dehors de ce chapitre, alors je vais peut-être en profiter pour aller trouver le boss optionnel et finir quelques quêtes, avant de retenter le boss final.
 
ShadowYuri

Posté le 28/12/10 à 11:16


Ça y est j'ai publié ma review de Golden Sun DS sur mon blog.

Qu'en pensez-vous ? ^^
 
Tewind

Posté le 28/12/10 à 22:44


Bonne review, ça touche à tous les aspects du jeu en restant juste, mais y a quand même beaucoup de machins entre parenthèses. Personnellement, même si je m'en fiche un peu, on m'a déjà fait chier la-dessus, donc doit y avoir un moyen d'éviter ça.
 
Blastermaster

Posté le 29/12/10 à 05:56


Oui, un bon test en effet. Je constate que tu ressens aussi une certaine frustration après avoir bouclé le jeu. Tu ne rates pas l'occasion de marquer les défauts du jeu même lorsque tu l'encenses, c'est bien.
J'aurai juste une simple question pour toi Shadow: combien donnerais-tu donc à ce GS en le considérant justement comme un épisode de la saga?

Autrement faut que tu choppes Blaze Union lorsqu'il sortira aux US, tu m'en diras des nouvelles.
 
Hitsuka

Posté le 29/12/10 à 13:34


On voit bien dans le test que tu es frustré par rapport aux anciens épisodes quand même. Et j'aurais pas mis dans les "-" que le jeu est trop linéaire, en dehors du fait qu'on peut pas faire demi tour partout, le jeu n'est pas aussi linéaire que la plupart des autres rpg. On peut un peu se promener partout entre chaque point de non retour et on est complétement lâcher sur l'océan avant la fin du jeu.

Après je suis d'accord sur l'ensemble, le jeu reste bien inférieurs aux anciens épisodes même si rejouer a un nouveau Golden Sun m'a bien fait plaisir moi (reste a voir si ce qu'ils ont mis en place dans ce Golden Sun sera vraiment exploité dans un futur Golden Sun 4...).

Spoiler ~ Cliquez pour afficher le contenu
Je sais même pas aussi pourquoi ils ont remis les mêmes boss caché que Golden Sun 2, c'est stupide xD

 
ShadowYuri

Posté le 29/12/10 à 15:37


Tewind : merci, j'enlèverai quelques parenthèses alors ^^

Blaster : Le 14 s'applique surtout si on le considère comme un RPG DS. Pour une note en tant qu'opus de la saga (ce que j'ai hésité à lui attribuer, en voulant rester un peu objectif sur la conclusion), j'hésite entre 12 et 13. Sûrement un bon 12,5, donc.

Hitsuka : quand je parle de linéarité, je considère le jeu dans son ensemble. D'accord tu peux te balader entre les villes comme tu veux, on n'est pas dans un Grandia I&II. Mais si l'on considère la structure des donjons, je crois qu'on a la définition même de la linéarité : TOUS les éléments sont utiles, pas de cul-de-sac, niveaux pas vraiment labyrinthiques... Sans parler de tous les indices disséminés partout, tout est fait pour inciter le joueur à aller de l'avant. Et puis ton argument sur la liberté d'aller et venir est aussi valable pour un Tales of, qu'on considère généralement comme linéaire :p Mais je vais corriger ma remarque, pour préciser "trop linéaire la plupart du temps". (ce qui n'est plus vrai pour le dernier tiers du jeu, oui)

Sinon ne t'inquiète pas j'ai aimé ce jeu moi aussi ^^ Je n'ai pas pour habitude d'écrire une review sur un jeu que j'ai détesté, et puis rien que pour les combats ce jeu laisse une bonne impression ! C'est juste que le reste fait un peu trop foutage de gueule (le scénario... et ton spoiler c'est le même problème ^^ surtout vu la quantité d'annexe lol) pour dresser un bilan entièremet positif.

Merci à tous pour vos remarques ^_^
 
Hitsuka

Posté le 29/12/10 à 17:17


Shadow: Ouais je vois en gros ce que tu veux dire pour les donjons et je suis d'accord. De toute façon les énigmes sont vraiment moins difficiles et ils ont même osé donner
Spoiler ~ Cliquez pour afficher le contenu
l'autre psynergie à Haru qui t'indique quel psynergie utiliser à tel endroit, complétement abuser comme truc.

Les donjons sont aussi vraiment petit (surtout comparé à Golden Sun 2) mais au moins on change souvent de donjon... Dommage aussi qu'ils ont coupé les combats aléatoires dans la plupart des salles à "énigmes", ce qui fait que j'ai l'impression d'avoir fait la plupart des combats sur la World Map.


Après j'ai quand même trouver le déroulement du jeu un peu moins linéaire qu'un tales of. Par exemple
Spoiler ~ Cliquez pour afficher le contenu
On peut faire le donjon à Kolima avant qu'on te dise qu'il faut aller à Kolima ou sinon dans la zone où on recrute Haru, partie sud du continent, on peut faire deux trois évènements dans un ordre différent

En soit ça change rien mais c'est toujours sympa je trouve.
 
Remonter en tête de page !